Algérie: joyaux des clubs de football – clicfoot

Categories

Algérie: joyaux des clubs de football

Algérie: joyaux des clubs de football

Cette semaine, zoomez sur le sol algérien avec ces nouvelles muses qui pourraient un jour exploser sous les projecteurs.

En Algérie, les jeunes pousses se développent … Le championnat national donne de plus en plus d’opportunités aux talents nés entre 1999 et 2002. Certains commencent à percer et symbolisent une forme de renouvellement de la formation locale. Souvent accusée de mal embaucher ou de ne pas ressentir de bonnes opportunités, la Ligue 1 s’est intéressée à ce marché secondaire ces dernières années. On pense notamment à Youcef Atal, Ramy Bensebaini ou Hicham Boudaoui. En temps de crise, de l’autre côté de la Méditerranée, il y a encore de bonnes affaires à trouver. Le Maghreb Football Club a identifié six promesses algériennes à suivre de près … Nous vous les présentons.

Bachir Belloumi, au nom du père

Fils aîné du légendaire Lakhdar Belloumi, le Ballon d’Or africain de 1981, Bachir débute son apprentissage à un haut niveau chez MC Oran. À 18 ans, il a montré en quelques apparitions qu’il avait des qualités à espérer pour une belle carrière. Décentré, il aime se tenir debout comme Riyad Mahrez, le capitaine de l’équipe nationale algérienne. Il aime aussi fixer et enchaîner ses adversaires en dribblant. Une promesse qui devra être polie et peut-être loin de l’agitation locale où l’empreinte de son père est un lourd héritage à porter. En France, le FC Nantes serait déjà intéressé par l’idée de le voir en procès …

Islam Belkhir au format de poche est un formidable joueur face à face. Fort de son soutien, il enchaîne rapidement ses courses vers l’avant avec un centre de gravité bas, capable de déséquilibrer ses adversaires. Le droitier a quelques similitudes de style de jeu avec Abdelmoumen Djabou, joueur décisif de la Coupe du monde 2014 avec l’Algérie. Né en 2001, ce grand espoir du CR Bélouizdad gagne progressivement du temps de jeu au sein de l’actuel champion algérien. Son entraîneur, Franck Dumas, l’utilise dans plusieurs registres (meneur de jeu ou ailier).

Mohamed Amoura, la perle de Jijel

C’est l’une des sensations de cette première partie de saison! Très intelligent, intelligent et rapide à bouger, Amoura a un vrai talent pour ressentir les coups de poing. Blagueur de luxe, il a étonné par ses débuts en Championnat sous les couleurs de l’ES Sétif. Né en 2000, le natif de Taher (Wilaya de Jijel) a marqué 5 buts en 188 minutes (7 matches pour un seul trimestre). Après 13 matchs, il se classe quatrième parmi les meilleurs buteurs de la L1 algérienne (6 buts). Il a également signé sur la scène africaine avec un but en Coupe de la Confédération. Les prochaines semaines seront décisives pour mieux positionner le potentiel de ce chasseur d’objectifs.

Quel début de saison et quel doublé pour le jeune Amoura avec l’ES Sétif. Deux buts magnifiques à 5 minutes de sa manche et il offre trois points à son équipe contre l’USMA. Un pur talent à suivre cette saison #TeamDz .. cc @DZfoot pic.twitter.com/5nBFOxS0p6

Comme Youcef Atal, Ramy Bensebaini ou Hicham Boudaoui, Adem Zorgane est sur la même ligne, la même formation, celle du Paradou, où l’on apprend le football pieds nus … Lancé à 18 ans en Championnat, le jeune milieu de terrain Paradou AC a empilé les matchs . Joueur assez grand (1,85 m), il impressionne surtout par sa technique, bien au-dessus de la moyenne. Milieu axial, il a la touche technique pour évoluer en milieu de terrain tardif (match long ou court). L’international algérien U23 (né en 2000) a les atouts pour réussir au plus haut niveau.

Né en 2000, il brille par son intelligence au milieu de terrain du Paradou. De petite taille, il rappelle les joueurs façonnés par La Masia en Espagne. Très propre, Kadri est toujours en mouvement avec des changements de support pour mieux guider le jeu de son équipe. Techniquement bien, comme le Niçois Hicham Boudaoui, il n’a presque pas de fioritures dans ce qu’il propose.

Ahmed Kendouci, directeur de Sétif

A 21 ans, Ahmed Kendouci est déjà une valeur sûre dans le championnat d’Algérie. Ce porteur de flambeau est un joueur bien équilibré avec un volume de jeu élevé qui s’améliore avec des actions décisives. Efficace en récupération, il plonge et tape son pied gauche pour trouver des transmissions efficaces. Le milieu de terrain de l’ES Sétif compte 5 buts et 4 passes décisives en 13 matchs toutes compétitions confondues. Un profil intéressant …

Nabil Djellit Suivre @Nabil_djellit

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap