Bordeaux: après des mots, des actions? – clicfoot

Categories

Bordeaux: après des mots, des actions?

Bordeaux: après des mots, des actions?

Deux jours après le développement musculaire de leur capitaine Laurent Koscielny, les Girondins accueillent Metz ce samedi (13h).

Les murs de Haillan ont tremblé jeudi. Invité à participer à la conférence de presse précédant la réception de Metz ce samedi (13h00), Laurent Koscielny a dépeint une ambiance lourde au sein de l’équipe girondine, battue à quatre reprises lors de ses cinq derniers matches. « Vous pouvez perdre des matches mais vous n’avez pas le droit de ne pas vous battre, de ne pas montrer cette envie, cette fierté, cette estime de soi », l’international français de 35 ans a perdu patience après un mois catastrophique tant sur le plan comptable que sur le terrain, marqué par une défaite sur le terrain de Nîmes, relégué au coup d’envoi (2-0). «Nous sommes revenus au parti de Nîmes, avec toutes les lacunes qui ont été constatées, a concédé Jean-Louis Gasset jeudi. Il y a beaucoup plus de travail lorsque vous êtes dans une situation comme celle-ci. Il y avait un avertissement général sur l’humeur. « 

& gt; & gt; A LIRE AUSSI – Koscielny frappe la table avec son poing: « Faites l’entretien et faites le ménage »

Cette séquence noire semble inexplicable puisqu’elle est apparue soudainement après un début d’année 2021 presque parfait (un nul, précisément à Metz, suivi de trois victoires) avant une défaite contre le déroulement du match à Lyon (2-1, 29 janvier) . «Nous avons perdu la trace depuis le match de Lyon. Ils nous ont tous félicités, nous ont vus lever les yeux. Quelque chose s’est cassé ce jour-là », tente d’expliquer l’entraîneur des Girondins. Depuis, Bordeaux n’a marqué qu’une seule fois (à Brest, 2-1 le 7 février) et a brillé de son incompétence pour inscrire le but de la victoire face à l’Olympique de Marseille mais réduit à neuf (0-0, le 14 février).

Alors comment, et surtout avec qui, redémarrer la machine? « Je crois en certains signes, comme le retour de Youssouf Sabaly, absent depuis le match contre Lyon », a déclaré Gasset, qui sera néanmoins privé de Loris Benito et Yacine Adli (suspendu) ainsi que du milieu de terrain croate Toma Basic. pour qui il est encore « trop ​​tôt » pour reprendre la compétition. Son capitaine, qui a fait la distinction entre «bien et pas si bien» au sein du groupe, a appelé «à sortir sur le terrain avec les garçons en qui vous avez confiance et qui sont dans le même état d’esprit que vous». S’il n’a pointé du doigt aucun coéquipier, l’ancien joueur d’Arsenal, qui avouait qu’il n’était « pas content » dans le groupe ces derniers temps, semblait être revenu sur certains éléments qui selon lui n’ont pas les mêmes exigences professionnelles. « Je les compte », a ajouté l’ancien entraîneur de Saint-Etienne, cette fois à propos de joueurs motivés, qui feront le sel d’une « équipe de joueurs concentrés et inversés pour arrêter la spirale ».

« Nous devons toujours faire attention aux équipes blessées »

"Nous devons toujours faire attention aux équipes blessées"

Ce ne sera pas facile. En face, le FC Metz rencontre le Matmut Atlantique avec une excellente dynamique loin de ses bases, comme en témoigne son succès à Nice dimanche (1-2). À la sixième place, les Messins rêvent d’autres designs en plus d’un simple entretien, désormais pratiquement acquis (38 points). Pour autant, il n’y a aucune raison de se montrer, selon Frédéric Antonetti, qui se méfiait jeudi de son adversaire. « Il faut toujours faire attention aux équipes blessées », a convenu l’entraîneur de Lorena. Par expérience, il y a toujours une réaction. Ceci pourrez vous intéresser : Nicolas Holveck (Président de Rennes): "Cela a dépassé le cadre du football". Il y a souvent une réaction. Il faudra donc y être. « Vainqueur sur trois de ses quatre derniers déplacements, Metz rentrerait dans le top cinq, au moins temporairement, s’il l’emportait. En arrêtant la spirale descendante, il reviendrait à deux points derrière Metz et aborderait la maintenance , une nouvelle cible déployée par Koscielny Une chose est sûre, une série devrait se terminer ce samedi.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap