C1 africaine: ces cinq joueurs qui ont brillé – clicfoot

Categories

C1 africaine: ces cinq joueurs qui ont brillé

C1 africaine: ces cinq joueurs qui ont brillé

La phase de groupes de la Ligue africaine approche de son objectif. Le Maghreb brillait. Le CR Bélouizdad, WA Casablanca et l’Espérance de Tunis se sont déjà qualifiés pour les quarts de finale, le MC Argel pourrait les rejoindre lors de cette dernière journée. Plusieurs joueurs se sont distingués. Voici les cinq plus choquants. (Photo: @DZfoot_EN)

Sayoud, le cyclomoteur de Guelma

Sayoud, le cyclomoteur de Guelma

Au CR Bélouizdad, il y a Amir Sayoud et les autres. Le milieu de terrain a emmené les Algériens comme jamais auparavant dans cette Ligue des champions où, grâce à son énorme performance, son club disputera les quarts de finale de la compétition. Ceci pourrez vous intéresser : Football: les choses vont mal pour Rodez. En phase de groupes, c’est trois buts en 276 minutes, dont deux très importants contre le TP Mazembe et Mamelodi Sundowns. Avec les deux tours préliminaires, le natif de Guelma fait exploser les compteurs (9 matchs, 7 buts et 2 passes pour 714 minutes jouées). Le gaucher, formé à Ahly au Caire, n’est pas loin d’être le MVP de la compétition s’il devait s’arrêter là …

Ayoud El Kaabi, droit au but

De retour sous les projecteurs grâce à la compétition qu’il a dévoilée en 2018, Ayoud El Kaabi a été décisif en finale lors du dernier CHAN avec le Maroc. Egalement efficace dans le club où il porte les espoirs de WA Casablanca. Avant la réception ce samedi soir du Petro Atlético de Luanda, il est en pole position pour être le meilleur de la compétition lors de cette phase de groupes. Avec 3 buts comme Miquissone (Simba) et Ben Romdhane (Hope), Ayoub El Kaabi, hyper-collectif dans son jeu, a su renforcer un peu plus sa domination. Altruiste, il sait aussi se démarquer et se démarquer de ses pairs. Le Marocain de 27 ans est une valeur sûre sur le continent.

Mohamed Ali Ben Romdhane, l’espoir de Carthage

Révélation la saison dernière pour l’ES Tunis, Ben Romdhane continue de grandir sous les couleurs de son club formateur. Cet entraîneur 8, considéré comme l’un des plus grands espoirs du football tunisien, s’est distingué lors de cette phase de groupes avec 3 buts, dont un doublé contre le dernier finaliste, Zamalek. Dans le match, mais aussi dans un coup d’envoi, il a fait preuve d’habileté comme dans ce but du Dakar contre le Teungueteh FC. A 21 ans, ce jeune prospect pourrait rapidement séduire l’autre côté de la Méditerranée.

Mouad Hadded, interdit de passer

Mouad Hadded, premier choix de la dernière intersaison, a rapidement convaincu les fans de MC Argel. Le défenseur central dégage une belle sérénité qui se conjugue à une anticipation au-dessus de la moyenne. Le natif de Collo a été nominé quatre fois sur cinq dans l’équipe type du jour par la CAF. À 23 ans, l’espoir international est primordial en tant que chef d’une défense algérienne qui n’avait concédé qu’un seul but en quatre matchs avant leur défaite à domicile contre Zamalek lors de la cinquième journée.

Badr Banoun, la force silencieuse

Match pour 2 millions de dollars, l’été dernier du Raja Casablanca à Ahly au Caire, Badr Banoun est devenu le défenseur le plus cher du championnat marocain. Dans le géant du Caire, le central n’a pas tremblé et s’est rapidement installé à l’arrière des champions continentaux. A 27 ans, l’ancien capitaine rejoint ses compatriotes Walid Azarou avec qui il joue, et les joueurs de Zamalek Achraf Bencharki et Mohammed Ounajem.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap