Covid-19: le football amateur toujours dans le brouillard – clicfoot

Categories

Covid-19: le football amateur toujours dans le brouillard

Covid-19: le football amateur toujours dans le brouillard

Covid-19: Le football amateur toujours dans le brouillard © Media365 / Panoramic

Avec la reprise de la Coupe de France sous un nouveau format et le discours du Premier ministre Jean Castex ce jeudi soir, le football amateur attendait un signal positif de la part du gouvernement. Ce n’est pas le cas, aucune avancée majeure n’a été envisagée et donc la fin des championnats est fortement redoutée.

C’était un très léger espoir qui trottait dans l’esprit de tous, joueurs, présidents, bénévoles, fans de clubs de football amateurs. Mais il a été rapidement balayé jeudi soir après une autre conférence de presse gouvernementale. Sauf que, contrairement à tout le monde, celui-ci pourrait très bien enterrer à jamais les espoirs de la tournée départementale et régionale. Le Premier ministre Jean Castex s’est entretenu avec le ministre de la Santé Olivier Véran de l’évolution de la situation sanitaire. S’il a immédiatement rejeté l’idée d’un nouveau blocus, le chef du gouvernement n’a pas évoqué d’autres améliorations concernant le contexte de l’épidémie en France. Ceci pourrez vous intéresser : Football. Stade Brestois en tête à mi-chemin. Et, à son tour, n’a pas donné de détails sur l’assouplissement des restrictions gouvernementales sur le sport amateur. En conséquence, l’hypothèse d’une reprise des championnats de football reste énigmatique. Depuis la date du 29 octobre et l’annonce de la suspension des championnats qui vont du National 2 au district, le temps semble long pour les clubs impliqués et ce n’est pas l’annonce du Premier ministre, qui pige pour une reprise. Le mois de février vient de commencer, les saisons de football sont généralement très avancées et il semble donc très peu probable que l’exercice 2020/2021 se termine. Au moins pour les catégories concernées.

Football: après Bordeaux, Caen annonce un plan social pour ses salariés
Voir l'article :
LE SCAN SPORT - Le club normand, qui aurait un déficit structurel…

L’espoir de la Coupe de France

Cependant, la traditionnelle Coupe de France avait donné aux clubs une apparence d’espoir. Un temps en danger aussi en raison de l’inégalité qui s’observe entre les équipes qui s’entraînent tous les jours et d’autres qui sont au chômage depuis trois mois, la plus ancienne des compétitions a été contrainte d’exister. Discutée par tous les acteurs gouvernementaux, la compétition a finalement vu le jour dans un nouveau format avec deux couloirs, un pour la Ligue 1 et la Ligue 2 et le second pour les autres clubs. Si peu de changements affecteront les clubs professionnels, il est plus difficile de redémarrer la machine pour le reste. Certains clubs sont au bord du gouffre, d’autres font de leur mieux pour jouer le jeu tout en respectant le couvre-feu, chose quasi impossible. Lire aussi : Football: Frédéric Thiriez, candidat à la présidence de la FFF, visite Toulouse avec Basile Boli. La Coupe de France a déjà fait des dégâts, Tourcoing (R1) a préféré se retirer face à Boulogne. L’entraîneur Carlos Da Cruz a déclaré qu’il ne pouvait pas préparer une équipe à temps, sans préparation ni championnat pendant trois mois. D’autres clubs se préparent et font le travail, mais le cœur n’y est pas. En Bretagne, Plouzané (L3) a décidé de reverser une partie de sa prime de qualification à deux associations caritatives. Un peu d’humanité dans un monde amateur au cœur lourd.

Sur le même sujet :
Un jeune meneur de jeu talentueux - tel est le profil de…

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap