#CRFCOM: une leçon de football de l’OM – clicfoot

Categories

#CRFCOM: une leçon de football de l’OM

#CRFCOM: une leçon de football de l'OM

A l’occasion de ces huitièmes de finale de Coupe de France, l’OM s’est rendu à Perpignan pour affronter le Canet Roussillon FC. D’une part, les Marseillais voulaient rebondir après trois matches sans victoire, d’autre part, les joueurs de Canet-en-Roussillon rêvaient de réussir l’exploit d’éliminer une équipe des trois premières divisions.

Un début de match équilibré

Dès le début du match, les Olympiens ont souffert en concédant plusieurs occasions sans faute dans les premières minutes. Les joueurs amateurs du Canet RFC, qui ont tenu bon tout au long du match, ont affiché de grandes valeurs et une vraie cohésion d’équipe. Sur le même sujet : Lionel Messi, signification historique et impact d'un rouge sans précédent. Le niveau de l’écart entre les deux clubs ne s’est pas fait sentir hier soir sur le terrain, principalement en raison du gaspillage technique des Marseillais.

Après un premier quart-temps assez serré, les hommes de Nasser Larguet ont surpris par un coup franc des Catalans. Quentin Martin commet une faute, Jérémy Posteraro termine le jeu à merveille. Une merveille choquante qui vient directement à la lucarne de Pelé. Mais les Phocéens étaient à égalité avant la pause grâce à Arkadiusz Milik, idéalement servi par un centre de Valère Germain. C’est le troisième but du Polonais dans ses nouvelles couleurs. Le plus dur semblait être fait, l’OM devait logiquement se remettre.

Parier sur les jeunes talents et les garder, un indice pour le football français en crise
Lire aussi :
"Les défis du football français" (1/4). Avec un marché des transferts en…

1-1 à la mi-temps

A la mi-temps, les supporters marseillais étaient inquiets. Ce n’était pas normal de voir l’OM avoir autant de problèmes. Voir l'article : L'orientation corporelle, un élément clé du football. D’autant plus compte tenu des divisions entre les deux équipes. Nasser Larguet, qui faisait son dernier match en tant qu’entraîneur de l’OM avant la prise de fonction de Sampaoli, a décidé de quitter les décevants Lirola et Ntcham pour faire venir Sakai et Khaoui.

En seconde période, le jeu a décliné. Les Olympiens, techniquement confus et visiblement en manque de rythme, étaient à égalité avec cette courageuse équipe de National 2. Cependant, les joueurs du Canet RFC n’avaient disputé que trois matchs depuis octobre. Et à vingt minutes de la fin, l’OM, ​​avec son émotion défensive, a donné aux Catalans le deuxième but. Yohan Bai, entraîné en profondeur par Posteraro, est arrivé pour donner l’avantage à son équipe. Un petit plongeon a suffi pour lancer Pelé, qui est sorti trop tard.

Football: les clubs français demandent à l'Etat "un plan d'aide d'urgence"
Lire aussi :
Considérant que les mesures prises ces derniers mois pour sauver l'élite du…

Pas de réaction de fierté de l’OM

A 2-1, les joueurs de l’OM visiblement affaiblis n’ont pas remonté leur niveau de jeu, ils n’ont pas créé d’occasions d’égaliser malgré la fatigue physique de leurs adversaires. Les minutes passaient, le milieu de terrain était toujours dominé, sans envie, et la défense était trop faible. A voir aussi : Chine et football, autopsie de la chute d'un empire. Les Canétois ont bien mangé les Marseillais dans l’engagement, la prise de balle et la transmission. Les joueurs du CRFC n’ont eu qu’à gérer le score, l’OM étant inoffensif dans la moitié opposée.

Après trois minutes de temps supplémentaire, l’arbitre du match a remis le relais aux Catalans qui ont enfin pu se réjouir. Deux ans après l’élimination de l’OM face à Andrézieux, également résident du National 2, la magie de la Coupe de France est revenue au travail. Il est bien mérité par les joueurs amateurs car ils étaient à égalité avec l’OM dans ce match. Une performance déchirante, voire humiliante.

A Eurosport, en fin de match, le jeune Boubacar Kamara a exprimé un sentiment de « honte » et a déclaré que son équipe avait « fait de la merde ». Nasser Larguet cèdera donc son poste d’entraîneur à Jorge Sampaoli, qui aura évidemment beaucoup à faire. Espérons que cela améliorera l’engagement et le travail de ses joueurs et leur permettra de faire preuve d’une meilleure mentalité.

Brexit, nouveau tremblement de terre pour le mercato et le football français? "Le dernier coup de hache"
Lire aussi :
"J'ai trouvé trois joueurs, ils pouvaient venir mais ils n'étaient pas autorisés."…

Les tendances

Kamara-Gueye: le point lumineux de la saison

La promesse de Jorge Sampaoli

Frank McCourt rencontre des groupes de fans

Jordan Amavi, une affaire qui soulève des questions

Football: neuvième match de Montpellier sans victoire, tenu à Metz (1-1)
Ceci pourrez vous intéresser :
En pleine crise de résultats depuis un mois et demi, le MHSC…

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap