Dimanche, la coupe de France de football aura un goût amer pour les clubs du Finisterre – clicfoot

Categories

Dimanche, la coupe de France de football aura un goût amer pour les clubs du Finisterre

Dimanche, la coupe de France de football aura un goût amer pour les clubs du Finisterre

Le dimanche 31 janvier, la 6e journée de la Coupe de France se jouera pour 8 clubs Finisterre. Mais la magie de la tasse sera difficile à opérer. Illustration avec Plabennec.

Par Julien Saliou

Publié le 27/01/21 à 15:56

Initialement prévue pour le 1er novembre 2020, la sixième manche de la Coupe de France de football aura lieu le dimanche 31 janvier 2021 en Bretagne. Une bouffée d’air frais pour les clubs amateurs toujours en fuite, sans compétition? Pas pour tout le monde.

Dans un communiqué publié lundi, le comité de pilotage du district de football du Finisterre et six présidents de club du Finisterre toujours classés (sur huit) ont demandé le report de la date de ce sixième tour.

Plabennec, saison interrompue par Covid à partir de juillet

Plabennec, saison interrompue par Covid à partir de juillet

Ils dénoncent la décision trop rapide de jouer ce tour qui met «les clubs et les joueurs dans une situation très délicate […] Il en résulte une inégalité de traitement flagrante entre, par exemple, un club régional que nous demandons de préparer. Voir l'article : Football : près de deux mois après sa dernière victoire, Nîmes s'impose sur la pelouse de l'OM (2-1). En dix jours, cela sans réelle possibilité d’entraînement et sans match de préparation, et son rival évoluant au Nacional qui, en même temps, n’a pas interrompu ses activités et joue même des matchs de championnat. « 

Plabennec (N2), qui se rend à Plérin (R2) dimanche, ne fait pas partie des signataires. « On va faire de notre mieux. La coupe crée généralement de l’émotion, une dynamique, aujourd’hui a un arôme différent. Il n’y a pas de mouvement de supporters, l’effectif sera limité … », a déclaré Gwen Servais, entraîneur.

Le Covid avait déjà interrompu la saison du club du Finistère Nord en juillet, avec une affaire qui avait conduit au report du match prévu le 18 juillet contre le Stade Brestois 29.

Covid: deux tests avant le match

Depuis, la première équipe a disputé 11 matches officiels, dont neuf en championnat. Confinement requis, la saison a été suspendue et l’entraînement n’a repris que début décembre, dans des conditions sanitaires strictes. «La formation s’est déroulée sans contact. La reprise de la coupe était une bonne nouvelle car nous avons pu nous entraîner normalement. Un autre arrêt était le couvre-feu, nous avons adapté les séances à 10 heures. ou 16 heures, nous n’avions aucune dérogation préfectorale pour le faire après 18 heures. « 

Quelles recettes?

Pour jouer le match à Plérin, l’équipe et le staff de Plabennec doivent faire un test PCR trois jours avant le match plus un test d’antigène le jour du match. « Un laboratoire nous emmène en urgence. Aurons-nous des cas positifs? Nous le saurons dimanche. »

Pour les clubs amateurs, la valeur d’une bonne tournée de coupe n’est pas seulement sportive. Cela permet aux clubs de mettre de l’argent dans les coffres. Les clubs ne pourront pas compter sur les recettes au box-office, les rafraîchissements, cette fois, les matchs qui se déroulent à huis clos. Les bonus de la fédération restent: 7500 euros pour un 7e tour l’an dernier, 15000 euros pour un 8e tour, 30000 euros pour un 32e tour …

« On n’a rien à redire, j’ai motivé les garçons, ils sont dessus. Mais je comprends la consternation d’un club comme Bourg-Blanc (en R2, qui accueille le Stade Briochin en N1) qui a eu 15 jours pour se préparer. Saint-Brieuc ne s’est pas arrêté. Ils doivent gérer la réception du match, ils perdent sur tous les fronts », confie Gwen Servais.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap