Football amateur : les plans de la fédération pour mener la saison à son terme – clicfoot

Categories

Football amateur : les plans de la fédération pour mener la saison à son terme

Football amateur : les plans de la fédération pour mener la saison à son terme

Arrêté depuis le 28 octobre, le foot amateur attend le feu vert pour reprendre la compétition. La FFF travaille sur plusieurs options afin d’éviter une saison blanche.

Par Benjamin Chenevière
Publié le 14 Jan 21 à 11:11 

C’est pour éviter le scénario de la saison dernière et une issue tronquée des championnats amateurs que la Fédération française de football (FFF) a planché sur plusieurs solutions pour mener la saison à son terme.

A l’arrêt depuis l’annonce du second confinement, le 28 octobre 2020, les compétitions de Ligue et District dépendent de la situation sanitaire du pays et attendent le feu vert des autorités pour retrouver les terrains.

Le comité exécutif de la FFF a pris les devants dès la mi-décembre en présentant les différentes options possibles en cas de reprise avant la fin du mois de mars.

Ce qui est acté

Ce qui est acté

Dans son procès-verbal du 17 décembre 2020, le comité exécutif a tout d’abord rappelé les principes que les Ligues et les Districts s’accordent à adopter, pour l’ensemble de leurs compétitions : Sur le même sujet : Pochettino: "Une immense émotion".

Quelles options pour la fin de saison ?

Cette solution n’implique pas de modifier la formule sportive de la compétition, puisque la phase retour est maintenue.

Si elle est retenue, deux hypothèses pourront se présenter : 
– Le championnat se termine comme prévu et les montées/descentes se font sur la base d’un classement complet.
– Le championnat n’est pas arrivé à son terme avant le 30 juin et les montées/descentes se font sur la base du classement au jour de l’arrêt définitif du championnat (avec application de la règle du quotient issu du rapport entre le nombre de points et le nombre de matchs, si toutes les équipes du groupe n’ont pas joué le même nombre de matchs).

Avec cette solution, la phase retour sera annulée. Il faudra impérativement que toutes les équipes du groupe se soient rencontrées une fois. Ensuite, une seconde phase débutera. Les équipes de la première partie du classement se disputeront l’accession au niveau supérieur dans un mini-championnat.

Une poule de maintien réunira de son côté les équipes de la seconde moitié du classement. A noter que pour ces deux poules, tous les points acquis par chaque équipe lors de la phase aller seront conservés.

Enfin, si cette seconde phase ne peut pas aller à son terme, les montées et descentes se feront sur la base du classement existant au jour de l’arrêt du mini-championnat (toujours avec application de la règle du quotient si nécessaire).

Quelles difficultés d’application ?

Les deux cas de figure envisagés par la FFF vont se heurter à plusieurs obstacles. En premier lieu, la situation sanitaire, de laquelle dépendra la date de reprise. Si les championnats sont, pour l’heure, arrêtés au moins jusqu’à la mi-février, le gouvernement pourrait prolonger cette période d’inactivité lors de ses prochaines prises de parole.

Enfin, si une reprise se dessine avant la fin du mois de mars au plus tard, le calendrier serré ne permettra aucun nouvel imprévu jusqu’à la fin juin. Car si les coupes régionales et départementales ont été annulées, il reste encore la Coupe de France, dans laquelle de nombreux clubs amateurs sont encore engagés.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap