Football: les coprésidents de l'US Espalion toujours en mouvement – clicfoot

Categories

Football: les coprésidents de l'US Espalion toujours en mouvement

Football: les coprésidents de l'US Espalion toujours en mouvement

Valérie Lantuech, Yolande Smaine et Bernard Ayral ont succédé à Nicolas Duarte à la tête du club lors de la dernière assemblée générale fin juin.

Valérie est vendeuse, Yolande est chef d'entreprise et Bernard est cuisiniste. Des profils très différents, mais une passion partagée pour le football. Autre point commun, tout le monde a un enfant licencié au club. Le trio a eu la gentillesse de se confier sur cette période compliquée pour les associations sportives.

Comment votre intérêt pour le football est-il né jusqu'à la présidence? Passionnés de football et déjà en comité de direction depuis plusieurs années, nous voulions nous investir davantage pour continuer le travail de nos prédécesseurs et surtout continuer à faire vivre le football. UTILISATION Nos enfants étant licenciés au club, il nous a semblé important d'apporter notre contribution.

Présentez-nous le club. Fondée en 1924, USE aura bientôt 100 ans! Mais son esprit familial et convivial est encore jeune. C'est un club à taille humaine qui permet de préserver cet aspect familial et convivial. La majorité des joueurs avaient leurs parents licenciés au club. Des débutants aux vétérans, toutes les catégories sont représentées. En cette année plutôt spéciale, malgré le Covid, nous avons 140 licenciés. Tous ces diplômés sont encadrés par des éducateurs qualifiés.

Comment répartissez-vous les rôles? Valérie gère principalement la partie administrative du club, les relations avec la ligue et le district, les licences. Bernard s'occupe principalement de la logistique au sein du club (déplacements, équipement du club etc …), des relations avec les communautés, surveille l'état du terrain. Il est également le référent Covid. Yolande s'occupe de toute la gestion de l'école de football. Mais nous sommes soutenus par un bureau motivé et efficace et nous voulons fonctionner en équipe.

Comment vivez-vous cette période d'enfermement et quelles en sont les conséquences pour le club? Cette période est très difficile pour le club d'abord financièrement car les événements prévus ont dû être annulés puis moralement car le lien social est coupé. Le premier confinement a mis fin aux formations et aux rencontres mais nous avons toujours gardé le lien avec nos licenciés. Les différents coachs ont pu maintenir le contact.

Le 15 décembre, les jeunes ont pu regagner les terrains de football avec un protocole strict. Les différents éducateurs ont su s'adapter en mettant en place des exercices ludiques respectant les gestes barrières.

C'est beaucoup plus compliqué pour les personnes âgées. Avec le couvre-feu, il n'est guère possible de s'entraîner après une journée de travail. Un programme individuel leur a été offert afin de maintenir leur condition physique.

Le temps libre dû à l'arrêt du football et des compétitions a permis aux managers et aux joueurs de réaliser un projet de club: l'aménagement du Clubhouse dans le vestiaire du Pradalier. Cette salle nous permettra de recevoir nos sponsors dans les plus brefs délais afin de les remercier de leur soutien car sans eux l'avenir du club serait très incertain.

Quels souhaits avez-vous pour 2021? Tout d'abord, retrouvez la vie normale d'un club de football amateur avec sa convivialité. Que les licenciés puissent se rassembler autour d'un ballon dans de bonnes conditions sanitaires. Sans oublier la possibilité de réaliser des animations et des actions (tombolas, quines, repas, tournois, etc…) qui sont financièrement indispensables à la survie du club.

Sources :

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap