Football: une Ligue 1 réduite à 18 clubs à partir de 2022? – clicfoot

Categories

Football: une Ligue 1 réduite à 18 clubs à partir de 2022?

Football: une Ligue 1 réduite à 18 clubs à partir de 2022?

Durement touchés par la crise économique et la baisse des droits de télévision, la plupart des clubs professionnels militent pour une transition rapide de 20 clubs à 18 en Ligue 1.

L’éternel débat sur le durcissement de l’élite du football français a refait surface ces derniers jours. Si les finances des clubs professionnels continuent de souffrir considérablement des conséquences de la crise sanitaire et de celle des droits de télévision dont les contrats ont été revus à la baisse, l’idée fait son chemin dans les rangs des dirigeants. Il semble même avoir bien mûri dans la tête des décideurs du football français. Le Parisien révèle que le principe d’une telle réforme a été débattu lors du conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) le 21 avril. Lors de cette rencontre en ligne, certains patrons de clubs ont même suggéré la possibilité d’un championnat à 16 clubs alors qu’ils jouent actuellement à 20 ans.

« LIRE AUSSI – Aux Girondins de Bordeaux, le rêve américain s’est transformé en cauchemar

« Mais c’est plus pour s’assurer qu’il gagne 18 clubs et donne l’impression qu’il abandonne. Évidemment, rien n’a été décidé, mais il est clair que nous allons de front. Et peut-être même la saison 2022-2023. Parce qu’il y a du feu partout. dans le football français « , révèle un entraîneur quotidien présent ce jour-là au match. L’idée d’une telle révolution est double: œuvrer d’abord pour une meilleure compétitivité des clubs français dans les compétitions européennes en réduisant le championnat national et en libérant , comme au rugby, véritable noyau dur de clubs de Ligue 1. Mais puis et plus de tout pour apporter un vent de fraîcheur aux finances en rouge avec des portions plus grosses de gâteaux à partager avec moins de bénéficiaires.

Vincent Labrune a favor de esta reforma

Vincent Labrune a favor de esta reforma

Canal +, le nouveau détenteur des droits de télévision après le fiasco Mediapro l’hiver dernier, vient d’annoncer qu’il ne souhaite pas diffuser l’intégralité de la Ligue 1 à l’avenir pour se concentrer sur les meilleures affiches. Maxime Saada, le responsable de la chaîne cryptée, estimant que la valeur du football s’est dégradée, dicte ses conditions et le football français, trop dépendant des droits télévisuels, aura du mal à s’opposer à cette logique implacable … à moins qu’un autre annonceur ne le puisse. Voir l'article : Qui nous sommes - Actualités - Episode 4: Wenger et Collina à l'honneur. pour élever les enjeux. Ce qui n’est pas pertinent.

« LIRE AUSSI – Ligue 1: l’AS Saint-Etienne est officiellement en vente

« De toute façon, même si nous disons que c’est le meilleur pour le football, nous mentirons tous », a déclaré le président. La réalité est qu’au fur et à mesure que le gâteau des droits de télévision fond, il est absolument nécessaire de réduire le nombre de bénéficiaires. Il est humain, non? Murmura la tête d’un club. Selon Le Parisien, Vincent Labrune, président de la Ligue de football professionnel, est également favorable à la réforme. Dans les mois à venir, il faut s’attendre à une résistance des «petits clubs» et au soutien des grands, installés depuis longtemps en Ligue 1.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap