Foulquier (Grenade): « J’ai découvert le football sans problèmes » – clicfoot

Categories

Foulquier (Grenade): « J’ai découvert le football sans problèmes »

Foulquier (Grenade): "J'ai découvert le football sans problèmes"

Malgré l’élimination de Grenade par Manchester United (4-0 dans les deux matches), Dimitri Foulquier reste très positif sur la saison de son club, huitième de la Liga, qui peut encore rêver d’une deuxième qualification européenne la saison prochaine. Il a fait confiance à RMC Sport.

Dimitri, vous venez de vivre la première campagne européenne de l’histoire de Grenade, est-ce que c’est quelque chose qui a marqué le club?

C’est une année spéciale avec Covid-19, sans les followers… Donc ils n’ont vraiment pas pu en profiter. Le club est passé de la troisième division à la première division en un rien de temps, donc nous souhaitons vraiment avoir nos fans ici et à l’étranger. Je pense que nous avons bien géré cet aspect lorsque nous avons atteint les quarts de finale, nous avons profité de cette expérience, avec l’humilité qui caractérise ce club. Beaucoup de gens pensent que la place de Grenade n’est pas là, même pas dans les premières positions du championnat, mais nous ne nous trompons pas. Nous ne nous fixons pas d’objectif, par exemple. Le but est le terrain. C’est la réalité.

& gt; & gt; Abonnez-vous aux offres exclusives de RMC Sport pour regarder la Ligue Europa

Est-ce ainsi que vous abordez les jeux?

Si exactement. Contre Manchester United, nous sommes entrés sur le terrain sans problème. Nous voulons gagner. Vous ne vous dites jamais que c’est impossible. Surtout, c’est un peu cliché, mais c’est un club qui gagne match après match. Aucune projection sur les obligations futures. Nous connaissons nos qualités, nous avons un entraîneur qui est compétitif et qui veut même battre le Real Madrid ou Barcelone.

Est-ce cette campagne de Coupe d’Europe qui vous a apporté tant de sérénité dans votre discours?

J’ai 28 ans, je ne suis plus un jeune joueur qui découvre des choses. Je trouve que la pression est mauvaise. Je ne peux pas agir sur des choses qui échappent à mon contrôle. C’est ce que je me dis tous les jours. A quoi ça sert de combattre des choses pour lesquelles vous ne pouvez rien faire? Je le répète, mais l’important est le pitch. Nous nous amusons beaucoup avec cette équipe car nous savons que tout le monde travaille pour être efficace. J’ai découvert le football sans mal de tête.

Vous ne regrettez donc pas d’être retourné à Grenade après votre déception à Watford?

Le football va très vite. Je ne jouais pas à Watford, aujourd’hui j’ai fait les quarts de finale de la Ligue Europa. J’espère que ça ne s’arrête pas là. Mais je ne préfère pas reparler de l’objectif. Ne pensez pas à l’avenir et savourez ce qui se passe dans le présent.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap