L’AS Monaco, une métamorphose défensive – clicfoot

Categories

L’AS Monaco, une métamorphose défensive

L'AS Monaco, une métamorphose défensive

Après avoir été une équipe offensive redoutable mais délabrée défensivement, l’AS Monaco a réussi à se transformer pour devenir étanche sans ballon. Un atout qui pourrait s’avérer décisif dans la course au podium.

Il est interdit de marquer un but. C’est le credo de l’AS Monaco depuis un mois. Pendant plus de la moitié de la saison, les hommes de Niko Kovac ont produit un jeu d’attaque passionnant, fait de verticalité et de projections. Une philosophie qui leur a permis de marquer trois buts pour le Paris Saint-Germain (3-2), de passer quatre à Bordeaux (4-0) ou d’en marquer cinq pour Lorient (2-5). Mais alors que l’équipe de Rocher attirait avec le ballon, ils s’effondraient trop en défense, concédant trop d’occasions et concédant trop de buts. Pour preuve, lors des vingt-cinq premiers matches de championnat, il n’a réalisé que cinq «clean sheets». Insuffisant au vu de ses ambitions, même s’il a réussi à revenir dans la course pour le podium voire le titre malgré ses lacunes défensives. Depuis, l’ASM s’est engagée dans une transformation majeure et a retrouvé la stabilité sans le ballon: ils n’ont concédé qu’un but lors de leurs quatre derniers matches malgré des affrontements contre le PSG et le LOSC!

Les célébrations de l’AS Monaco après la victoire face au Paris Saint-Germain

Un changement de système efficace sur la défensive

Un changement de système efficace sur la défensive

Cette évolution était une nécessité pour les Monégasques, comme le confiait Benoît Badiashile en conférence de presse: «Les statistiques parlent pour nous, nous avons réalisé quatre draps propres en cinq matches. Nous avons retrouvé une stabilité défensive depuis le match contre Lorient. Nous devons continuer sur cette voie pour atteindre notre objectif, a expliqué le défenseur central de 19 ans, devenu un élément important de l’équipe de l’entraîneur croate. Depuis le début de la saison, nous avons parcouru un long chemin. Nous savions que nous devions avoir une certaine base défensive pour espérer gagner nos matchs.  » Pour trouver cette base défensive, l’AS Monaco a opéré un changement fondamental. Il a mis fin au 4-4-2 introduit en novembre, place à 3-4-3 (ou 3-4-2-1). Ce système a d’abord été testé contre Nantes (1-2) fin janvier avant d’être à nouveau utilisé le 21 février contre le Paris Saint-Germain. Et c’est un vrai succès. Voir l'article : Sassuolo en échec pour Bologne. Les joueurs de Niko Kovac sont sortis victorieux du match (0-2) contre le club de la capitale, mais en toute confiance après leur grand succès au Camp Nou (1-4) quelques jours plus tôt. Mais surtout, ils parviennent parfaitement à neutraliser les offensives parisiennes. Les hommes de Mauricio Pochettino terminent le match sur un seul tir au but. La faute au récital tactique et à la rigueur défensive monégasque. Dans ce dispositif, l’ASM limite les espaces pour ses adversaires, notamment en contrôlant mieux la largeur, en pouvant sortir une centrale pour gêner les joueurs entre les lignes et en limitant le nombre de Parisiens. Kylian Mbappé, très attendu après son superbe triplé contre le FC Barcelone, est complètement bâillonné. Avide d’espace, derrière la défense ou entre les lignes, il n’a pas su faire la différence et a traversé le match sans être vraiment dangereux (0 tirs). L’entraîneur croate de l’AS Monaco renouvelle les matches suivants 3-4-2-1. Son équipe confirme son avance défensive mais l’équilibre est mitigé: une victoire en domicile à Brest (2-0), une défaite à Strasbourg (1-0) et un nul face au LOSC (0-0).

« LIRE AUSSI – Un PSG amorphe face à Monaco, cinq jours après leur festival à Barcelone

Football: Nîmes arrache la victoire à Lorient (1-0) et sort de la zone rouge
Voir l'article :
Nîmes a complètement relancé son objectif de rester en Ligue 1, battant…

Un problème transféré à l’aspect offensif?

Avec cette transformation, le club Rocher a retrouvé une véritable stabilité défensive; ce qui devrait être très utile pour atteindre vos objectifs. Mais il a perdu un peu de sa splendeur à l’autre bout du terrain. En se transformant, l’ASM n’a pas réussi, du moins jusqu’à présent, à maintenir sa capacité à garantir un nombre important de chances et à être efficace dans la zone de l’adversaire. Wissam Ben Yedder et son équipe ont été incapables de trouver une issue lors de leurs deux derniers matchs. A titre de comparaison, ils avaient marqué dans 25 de leurs 27 premières journées de Ligue 1. Ces « déficiences » offensives leur ont peut-être coûté de précieux points contre Strasbourg et Lille. A voir aussi : Le Real Madrid en relation avec un paradis fiscal, selon Football Leaks. En changeant leur philosophie de l’idée de « marquer un but de plus que l’adversaire », comme le dit le cliché, pour bien défendre en premier lieu, Monaco a rencontré de nouveaux problèmes. Mais les raisons de s’inquiéter sont minimes. Bien qu’ils aient eu de grandes difficultés en attaque contre le club alsacien, les Monégasques ont montré qu’ils pouvaient être dangereux face au leader lillois, meilleure défense de l’exercice 2020-2021. Ils n’ont certes pas pu trouver la clé de l’écluse nord, mais ils n’ont glissé que de quelques centimètres pour gagner, la tentative de Stevan Jovetic dans les derniers instants du match admirablement repoussée par Mike Maignan. Ce vendredi (21h00) face à l’AS Saint-Etienne, à l’ouverture de la 30e journée de Ligue 1, l’équipe monégasque aura l’occasion de montrer que ses inquiétudes du côté adverse n’étaient que temporaires et qu’elles sont capables de combiner une solidité défensive avec une démarche offensive. En cas de victoire, il peut décrocher un excellent tir et revenir sur un petit point du podium, alors qu’il attend l’affrontement entre ses rivaux, l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain, ce dimanche.

Atalanta-Real: furieux contre l'arbitrage, Gasperini parle de "suicide du football"
Lire aussi :
Battu par le Real Madrid ce mercredi soir en huitièmes de finale…

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap