Le football est enfin revenu sur le terrain – clicfoot

Categories

Le football est enfin revenu sur le terrain

Le football est enfin revenu sur le terrain

En Coupe de France, la joie des plus petits est le malheur des grands. On ne sera pas content du malheur de Lens, club de football français historique, mais le classement de son adversaire Red Star, un club de troisième division (National) qui a toujours fait honneur au football populaire, est une bonne nouvelle. Tout comme la chance du Puy-en-Velay (quatrième division) face à Lorient (Ligue 2), quelques jours après l’annonce officielle de l’annulation de tous les championnats amateurs, auxquels appartient le club de Haute-Loire.

« Ça fait du bien de parler de football et de ce football »

"Ça fait du bien de parler de football et de ce football"

Quelque chose s’est passé dans le monde du football ce week-end, qui n’est pas seulement dû aux conditions ensoleillées qui ont accompagné les huitièmes de finale de Coupe de France. Le tour précédent avait été entaché de nombreuses controverses sur l’injustice de jouer des matchs entre professionnels et semi-professionnels et amateurs interdits à l’entraînement en raison de la législation Covid sur les sports d’équipe. Sur le même sujet : Le football peut être un acteur important de la transition écologique. Rien de tout cela cette fois, comme si le printemps du football s’annonçait avec la perspective d’une éventuelle sortie de crise sanitaire et financière, avec le retour de Canal + en station au moins jusqu’à la fin de la saison. « Ça fait du bien de parler de football et rien que de football », a déclaré Vincent Duluc, tête d’affiche de la section football du journal L’Équipe et auteur réputé d’essais en marge.

Un nouveau président et un nouvel entraîneur pour l’OM

Fréquente en janvier lors des premiers tours de la Coupe de France opposant ogres et petits pouces, pots d’argile contre pots de fer, cette bouffée d’air frais a remporté la Ligue 1. Les deux dernières décennies ont été dominées par à peu près deux clubs, Lyon 2000 et Paris depuis la prochaine décennie. Le suspense se résumait souvent à deviner quand le club du roi allait être sacré champion.

Rien de tel cette année, puisque quatre clubs peuvent revendiquer le trône: Lille, Lyon, Paris et dans une moindre mesure Monaco, qui a perdu un peu de terrain lors de la dernière journée.

Entre le premier et le dernier, l’écart se creuse

Espérons que nous rencontrons le champion le dernier jour du championnat, ce qui ne s’est pas produit depuis vingt ans. « Notre capacité d’émerveillement avait été assombrie par la domination incontestable du Paris SG, champion invincible au niveau national et en même temps loin du niveau au niveau européen », poursuit Vincent Duluc. On a le sentiment de sortir de cette double douleur. Paris a montré qu’il avait franchi une étape importante lors de la dernière Ligue des champions (le PSG avait été battu en finale par le Bayern Munich) et en allant écraser Barcelone il y a deux semaines. Les grands clubs français ont atteint sa hauteur ».

La bande de quatre n’est pas là par accident. Trois des prétendants, Paris, Monaco et Lyon, ont disputé au moins une demi-finale de Ligue des champions au cours des trois dernières années. Et le quatrième voleur lillois s’est qualifié pour l’Europe à quatre reprises au cours des dix dernières saisons.

Sport connu pour prendre une grande place au hasard, le football ment à sa légende: ses clubs de premier plan creusent l’écart de plus en plus fort, le différentiel de points entre le premier et le dernier n’a jamais été aussi fort. «Comme disait ma grand-mère, il pleut de plus en plus fort là où il fait déjà mouillé», poursuit le poète Duluc. Pour ainsi dire, la puissance économique et financière des grands clubs ne laisse que des miettes aux paysans.

Paris rencontrera Neymar

Par conséquent, la victoire du championnat se jouera entre ces quatre clubs pour lesquels tout peut changer en quelques secondes. Assistez à cette dernière journée de Ligue 1 le mercredi 3 mars où tous les clubs ont joué le même jour à la même heure. En milieu de seconde période, le titre de leader provisoire du championnat a changé plusieurs fois de locataires. Lille a été le dernier à mettre la main dessus, mais on peut dire que Paris ne sera pas dupe du week-end prochain pour le lendemain.

→ ANALYSE. Football: Ligue des champions, réforme du plus fort

Pendant ce temps, les Parisiens auront affronté Barcelone mercredi 10 mars en Ligue des champions dans un match retour apparemment confortable (ils ont gagné 4-1 au match aller en Catalogne). Et ils auront probablement récupéré le Neymar blessé, après avoir de nouveau rencontré Marco Verratti et Angel Di Maria ce week-end. Le jeu est loin d’être terminé.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap