Tacle de lundi: le football de terroir est mort, vive le football « land-cash » – clicfoot

Categories

Tacle de lundi: le football de terroir est mort, vive le football « land-cash »

Tacle de lundi: le football de terroir est mort, vive le football "land-cash"

CHRONIQUE. Matchs à 13h, nouvelle Ligue des champions, Super League… Le football continue de dériver. Les fans toléreront-ils ces dénégations?

CHRONIQUE. Matchs à 13h, nouvelle Ligue des champions, Super League… Le football continue de dériver. Les fans toléreront-ils ces dénégations?

Dans un échange savoureux, le formidable illustrateur Daumier a invité Ingres à «épouser son temps». La réponse immédiate du peintre: « Et s’il n’y a pas de temps? » Le football n’échappe pas à cette limitation, quitte à nier son propre ADN, son histoire. Voir l'article : Football: TFC recrute Naatan Skyttä, un espoir finlandais de 18 ans qui a regardé les grands clubs européens. Ainsi, après la vidéo sale d’arbitre -qui montre, chaque semaine, sa contribution pernicieuse à un sport qui n’en avait pas besoin- ou les cinq changements qui accentuent le déséquilibre entre petites et grandes équipes -et allongent les matchs-, le ballon rond propose nous « deux innovations » qui doivent satisfaire les besoins de l’époque.

Depuis le début de la saison – et le contrat désastreux avec Mediapro – la Ligue 1 est invitée à déjeuner. Un match de championnat de France est prévu dimanche à 13 heures. Avec un succès qui n’est pas à démontrer, les auditions de ce match sont confidentielles, une deuxième réunion a été déplacée au samedi à 13 heures. Pire! Ce week-end, Angers et Rennes se sont rencontrés à 12h45, de mieux en mieux. La raison de cette absurdité: le marché asiatique. À l’instar de ses voisins britanniques et espagnols, afin de gonfler nos droits de télévision à l’étranger (qui sont, il est vrai, ridicules), la Ligue française de football a choisi d’exiler deux partis dans une niche invisible pour les Français, mais sans se donner les moyens briller. internationalement. Le PSG (une seule fois!), L’OL ou l’OM, ​​les trois clubs les plus attractifs, ont très peu joué à cette heure défavorable (nous n’allons pas déranger la digestion de Neymar!). Je ne suis pas sûr qu’un Rennes-Nantes déchaîne les foules à Pékin ou à Tokyo. Allons plus loin, comme le suggèrent les supporters d’Angers: organisons un petit-déjeuner pour satisfaire les centaines de milliers de supporters de Ligue 1 en Australie.

A LIRE AUSSI le tacle de lundi – Ecran noir en Ligue 1

Un horaire surchargé

Autre changement qui va secouer le monde du football à partir de 2024: une nouvelle Ligue des champions. Oubliez la première phase, les groupes de la mort … La prestigieuse Coupe d’Europe passera de 32 à 36 clubs, les huit groupes deviendront un mini-championnat (avec qualification et barrages) avant de revenir en huitièmes de finale  » Classiques « (probablement avec la fin du but à l’extérieur). Bilan de l’opération: une centaine de parties supplémentaires (le planning doit avoir été trop léger…) et des droits qu’il faut griller! La réforme, votée lundi, pourrait également mettre fin au classement par le biais du championnat (le coefficient UEFA prévaudrait). Ainsi, une qualification pour le régulier strasbourgeois pourrait être annulée pour sauver un Lyon ou un Arsenal en mauvais état …

Comme l’écrivait très justement Vincent Duluc, notre brillant collègue de l’Équipe Andrea Agnelli, le promoteur de cette chose (plutôt de cette machine à faire de l’argent), est «l’un des hommes qui fait le plus de mal au monde». l’universalité de ce jeu. ‘ Patron de la Juventus, Agnelli ne voit que son intérêt et celui de ses coéquipiers: les grands clubs pour lesquels le danger sportif est un danger (financier). Le terroir du football est définitivement mort, vive le terroir du cash, comme le disait feu Eugène Saccomano.

Face à ces critiques et à la victoire (presque totale) des puissants, nous voulons nous rassurer: avec cette nouvelle réforme, nous échappons à la ligue fermée, véritable serpent de mer et symbole du triomphe corporatif du football. Oh, dimanche, douze « grands » clubs, dont la Juventus! – a annoncé sa volonté de créer cette Super League européenne, malgré la menace de l’UEFA. Avec ces personnes, le pire est toujours certain.

Vous lisez: Tacle de lundi – Le football du terroir est mort, vive le football terrestre

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap